Où nous mènent nos mots intérieurs ?

Pour un sportif, visualiser sa réussite est une pratique couramment pratiquée et enseignée largement par les professionnels de l’entrainement. Et comme mentionné dans un précédent article, ce n’est pas tant sa volonté qu’il cherche à développer et sur laquelle il va s’appuyer pour chercher la victoire, que son imagination qui représentera le seul carburant quiLire la suite « Où nous mènent nos mots intérieurs ? »

Diversité et opportunités : quand 1+1 donne un résultat surprenant…

Notre tendance naturelle est de nous entourer des personnes qui nous ressemblent. Autant les lois de la physique nous enseignent que les pôles contraires s’attirent, autant les relations humaines ont tendance à fonctionner exactement de manière inverse… Nous sommes spontanément attirés vers ceux qui « fonctionnent » comme nous et qui réagissent de manière identique dans desLire la suite « Diversité et opportunités : quand 1+1 donne un résultat surprenant… »

Quand travailler dur ne suffit pas : le véritable principe créateur

« Rien n’est tel que le rêve pour engendrer l’avenir. Utopie aujourd’hui, chair et os demain » (Victor Hugo, Les Misérables) L’opiniâtreté de Winston Churchill ou de Charles de Gaulle est légendaire. Pour autant, qu’aurait été cette volonté sans une capacité à imaginer un meilleur avenir dans leur domaine ? Le Premier Ministre britannique et le futur chefLire la suite « Quand travailler dur ne suffit pas : le véritable principe créateur »

Le moustique et l’éléphant : écouter la bonne voix intérieure

Un moustique rencontre un éléphant qui s’apprête à traverser un pont. « Bonjour l’ami, que dirais-tu d’un peu de compagnie pendant que tu chemines sur ce pont ? ». L’éléphant ne répond pas. Le moustique s’installe sur le dos de l’éléphant et se sent extrêmement fier d’avoir pu persuader l’éléphant d’être son co-pilote. Alors qu’ils traversent le pont,Lire la suite « Le moustique et l’éléphant : écouter la bonne voix intérieure »

De la survie à la construction de soi

La capacité à construire n’est pas le propre de l’homme. On retrouve dans la nature pléthore d’exemples d’animaux qui se comportent en véritables bâtisseurs. Mais l’analyse de leurs comportements et des raisons qui les poussent à construire montre que c’est poussés par l’instinct de survie et de reproduction que ces animaux se comportent en constructeursLire la suite « De la survie à la construction de soi »

Quand l’imagination nous détruit : angoisses, inquiétudes et auto-sabotage

J’avais évoqué dans mon précédent article le rôle fondamental joué par notre imagination dans la construction de notre réalité. L’imagination est probablement l’un des moteurs les plus puissants dont dispose l’être humain pour forger le Monde, et son propre monde individuel. Mais ce qui devrait être un outil éminemment vertueux peut aussi constituer une terribleLire la suite « Quand l’imagination nous détruit : angoisses, inquiétudes et auto-sabotage »

De la résilience au recablage : vivre en (re)modelant la réalité

Dans le film « La vie est belle » de Roberto Benigni, le personnage principal, déporté avec son fils de cinq ans dans un camp nazi, décide de protéger son enfant de l’horreur en lui faisant croire que ce qu’il vit n’est qu’un vaste jeu dans lequel chaque personnage, du prisonnier au geôlier, joue un rôle, laLire la suite « De la résilience au recablage : vivre en (re)modelant la réalité »

Monde hostile ou monde amical : une question de choix ?

Je croise régulièrement Marc dans les transports en commun ou au supermarché, et s’engage souvent une discussion qui, je dois l’avouer, me donne parfois envie de couper court… Non que Marc soit antipathique, il est de nature plutôt joviale, aime plaisanter et les instants passés avec lui pourraient être des plus agréables si Marc n’avaitLire la suite « Monde hostile ou monde amical : une question de choix ? »

D’IBM à Kodak : quand améliorer n’est plus suffisant

Fondée en 1911, International Business Machines Corporation (IBM) devient en quelques années le symbole des besoins croissants en traitement de l’information, bien avant que celle-ci ne devienne numérique. Initiateur des premiers langages informatiques et surtout inventeur du « Personal Computer », le PC, IBM est de tous les grands rendez-vous dans lesquels le succès doit principalement auxLire la suite « D’IBM à Kodak : quand améliorer n’est plus suffisant »

Qu’ai-je donc à perdre en osant, et que puis-je y gagner ?

La réussite flatte notre égo et entretient l’image que nous avons de nous-mêmes et celle que nous pensons transmettre aux autres. La plupart d’entre nous avons tendance à nous définir en fonction de nos succès, ceux-ci devenant des références pour mesurer nos progrès et notre place par rapport à ceux qui nous entourent. Inversement, pourLire la suite « Qu’ai-je donc à perdre en osant, et que puis-je y gagner ? »