La vraie valeur des choses

Je suis tombé cette semaine sur un texte que je souhaitais partager ici. Attribués à Steve Jobs quelques jours avant sa disparition, ces mots dont j’ignore s’il ont réellement été prononcés par le fondateur d’Apple, sont un concentré de sagesse et de prise de conscience touchante de la part d’un homme qui, dans les tousLire la suite « La vraie valeur des choses »

Quand l’imagination nous détruit : angoisses, inquiétudes et auto-sabotage

J’avais évoqué dans mon précédent article le rôle fondamental joué par notre imagination dans la construction de notre réalité. L’imagination est probablement l’un des moteurs les plus puissants dont dispose l’être humain pour forger le Monde, et son propre monde individuel. Mais ce qui devrait être un outil éminemment vertueux peut aussi constituer une terribleLire la suite « Quand l’imagination nous détruit : angoisses, inquiétudes et auto-sabotage »

De la résilience au recablage : vivre en (re)modelant la réalité

Dans le film « La vie est belle » de Roberto Benigni, le personnage principal, déporté avec son fils de cinq ans dans un camp nazi, décide de protéger son enfant de l’horreur en lui faisant croire que ce qu’il vit n’est qu’un vaste jeu dans lequel chaque personnage, du prisonnier au geôlier, joue un rôle, laLire la suite « De la résilience au recablage : vivre en (re)modelant la réalité »

Monde hostile ou monde amical : une question de choix ?

Je croise régulièrement Marc dans les transports en commun ou au supermarché, et s’engage souvent une discussion qui, je dois l’avouer, me donne parfois envie de couper court… Non que Marc soit antipathique, il est de nature plutôt joviale, aime plaisanter et les instants passés avec lui pourraient être des plus agréables si Marc n’avaitLire la suite « Monde hostile ou monde amical : une question de choix ? »

D’IBM à Kodak : quand améliorer n’est plus suffisant

Fondée en 1911, International Business Machines Corporation (IBM) devient en quelques années le symbole des besoins croissants en traitement de l’information, bien avant que celle-ci ne devienne numérique. Initiateur des premiers langages informatiques et surtout inventeur du « Personal Computer », le PC, IBM est de tous les grands rendez-vous dans lesquels le succès doit principalement auxLire la suite « D’IBM à Kodak : quand améliorer n’est plus suffisant »

Qu’ai-je donc à perdre en osant, et que puis-je y gagner ?

La réussite flatte notre égo et entretient l’image que nous avons de nous-mêmes et celle que nous pensons transmettre aux autres. La plupart d’entre nous avons tendance à nous définir en fonction de nos succès, ceux-ci devenant des références pour mesurer nos progrès et notre place par rapport à ceux qui nous entourent. Inversement, pourLire la suite « Qu’ai-je donc à perdre en osant, et que puis-je y gagner ? »

La routine : source de confiance pour ancrer le changement dans la durée, ou ennuyeuse monotonie ?

Le mot routine est souvent perçu dans son sens péjoratif, celui associé à une répétition ennuyeuse, alors que le dictionnaire de l’Académie Française le définit comme « la capacité, la faculté acquise par une longue habitude, par une longue pratique ». Nous trouvons normal que les jeunes enfants soient sensibles à la mise en place de routinesLire la suite « La routine : source de confiance pour ancrer le changement dans la durée, ou ennuyeuse monotonie ? »

Peur de changer ou hésitation à vivre pleinement ?

De récentes découvertes au sujet de l’évolution de nos ancêtres hominidés ont montré un phénomène qui a d’abord laissé perplexes les spécialistes : pendant des centaines de milliers d’années, la taille du cerveau des premiers hommes n’aurait subi quasiment aucune évolution, se rapprochant davantage de celle du chimpanzé que de celle de l’homme moderne, pourLire la suite « Peur de changer ou hésitation à vivre pleinement ? »

Tout commence par l’envie

L’être humain est une créature à dimensions multiples. Même si les différentes facettes de notre existence – famille, amitiés, personnalité, carrière professionnelle,… – interfèrent les unes avec les autres, leur construction nécessite la mise en œuvre d’actions spécifiques et la capacité à surmonter ici un manque de connaissances, là un trait de caractère qui nous handicape.Lire la suite « Tout commence par l’envie »

Des cours de calligraphie au premier ordinateur : « Restez insatiables… »

Dans un discours adressé aux étudiants fraîchement diplômés de l’Université de Stanford en 2005, Steve Jobs, le co-fondateur d’Apple, a retracé brièvement son parcours et les choix qui ont jalonné sa vie. Etudiant peu motivé par les matières imposées, il préférait suivre son instinct sans limiter ses centres d’intérêts aux sujets qui a priori devaientLire la suite « Des cours de calligraphie au premier ordinateur : « Restez insatiables… » »