Quand travailler dur ne suffit pas : le véritable principe créateur

« Rien n’est tel que le rêve pour engendrer l’avenir. Utopie aujourd’hui, chair et os demain » (Victor Hugo, Les Misérables) L’opiniâtreté de Winston Churchill ou de Charles de Gaulle est légendaire. Pour autant, qu’aurait été cette volonté sans une capacité à imaginer un meilleur avenir dans leur domaine ? Le Premier Ministre britannique et le futur chefLire la suite « Quand travailler dur ne suffit pas : le véritable principe créateur »

Qu’ai-je donc à perdre en osant, et que puis-je y gagner ?

La réussite flatte notre égo et entretient l’image que nous avons de nous-mêmes et celle que nous pensons transmettre aux autres. La plupart d’entre nous avons tendance à nous définir en fonction de nos succès, ceux-ci devenant des références pour mesurer nos progrès et notre place par rapport à ceux qui nous entourent. Inversement, pourLire la suite « Qu’ai-je donc à perdre en osant, et que puis-je y gagner ? »

La routine : source de confiance pour ancrer le changement dans la durée, ou ennuyeuse monotonie ?

Le mot routine est souvent perçu dans son sens péjoratif, celui associé à une répétition ennuyeuse, alors que le dictionnaire de l’Académie Française le définit comme « la capacité, la faculté acquise par une longue habitude, par une longue pratique ». Nous trouvons normal que les jeunes enfants soient sensibles à la mise en place de routinesLire la suite « La routine : source de confiance pour ancrer le changement dans la durée, ou ennuyeuse monotonie ? »

Peur de changer ou hésitation à vivre pleinement ?

De récentes découvertes au sujet de l’évolution de nos ancêtres hominidés ont montré un phénomène qui a d’abord laissé perplexes les spécialistes : pendant des centaines de milliers d’années, la taille du cerveau des premiers hommes n’aurait subi quasiment aucune évolution, se rapprochant davantage de celle du chimpanzé que de celle de l’homme moderne, pourLire la suite « Peur de changer ou hésitation à vivre pleinement ? »

Tout commence par l’envie

L’être humain est une créature à dimensions multiples. Même si les différentes facettes de notre existence – famille, amitiés, personnalité, carrière professionnelle,… – interfèrent les unes avec les autres, leur construction nécessite la mise en œuvre d’actions spécifiques et la capacité à surmonter ici un manque de connaissances, là un trait de caractère qui nous handicape.Lire la suite « Tout commence par l’envie »

Des cours de calligraphie au premier ordinateur : « Restez insatiables… »

Dans un discours adressé aux étudiants fraîchement diplômés de l’Université de Stanford en 2005, Steve Jobs, le co-fondateur d’Apple, a retracé brièvement son parcours et les choix qui ont jalonné sa vie. Etudiant peu motivé par les matières imposées, il préférait suivre son instinct sans limiter ses centres d’intérêts aux sujets qui a priori devaientLire la suite « Des cours de calligraphie au premier ordinateur : « Restez insatiables… » »

Un pas chaque jour ou la régularité pour durer

Dans l’Arizona, au Sud-Ouest des Etats-Unis, s’étend l’un des plus célèbres chefs-d’œuvre naturels du continent américain : long de 450 km et profond de 2 000 mètres à certains endroits, le Grand Canyon est le résultat du lent travail d’érosion produit par le fleuve Colorado. Difficile pourtant d’imaginer en observant ce discret filet d’eau qui serpente auLire la suite « Un pas chaque jour ou la régularité pour durer »

Carpe Diem… en bâtissant chaque jour

Dans « Le Cercle des poètes disparus », film de Peter Weir sorti en 1989, le professeur Keating (incarné par Robin Williams) tente d’inculquer à de jeunes étudiants brillants et focalisés sur un avenir prometteur l’importance de s’interroger aussi sur ce qu’ils souhaitent faire de leur présent. Si tout est voué à disparaitre, pourquoi se tourner uniquementLire la suite « Carpe Diem… en bâtissant chaque jour »

Peut-on se construire à travers une remise en question permanente ?

A priori la question semble conduire à une réponse assez immédiate : toute construction implique en effet une progression dans laquelle chaque nouvelle étape vient prendre appui sur les acquis des étapes précédentes. On ne construit pas une maison en remettant en question les fondations dès lors que l’on a commencé à échafauder le rez-de-chaussée,Lire la suite « Peut-on se construire à travers une remise en question permanente ? »

Forrest Gump ou la stabilité dans le changement : se construire en cohérence avec nos aspirations profondes

Lorsque l’on évoque l’art de traverser la vie sans se laisser déboussoler par les changements autour de soi, je ne peux m’empêcher de penser au personnage de Forrest Gump incarné par Tom Hanks dans le film du même nom. Le film retrace la vie d’un homme simple d’esprit qui traverse l’existence, ses turpitudes, les bonsLire la suite « Forrest Gump ou la stabilité dans le changement : se construire en cohérence avec nos aspirations profondes »