« C’était devenu qui je suis… « 

Est-ce que les noms de Bertrand Cassagne et d’André Agassi évoquent quelque chose en vous ? Je prendrai peu de risque en pariant que vous n’avez jamais entendu parler du premier, quand le second est entré dans la légende du tennis avec un palmarès de huit victoires en Grand Chelem, deux en Coupe Davis et uneLire la suite « « C’était devenu qui je suis… « « 

Où nous mènent nos mots intérieurs ?

Pour un sportif, visualiser sa réussite est une pratique couramment pratiquée et enseignée largement par les professionnels de l’entrainement. Et comme mentionné dans un précédent article, ce n’est pas tant sa volonté qu’il cherche à développer et sur laquelle il va s’appuyer pour chercher la victoire, que son imagination qui représentera le seul carburant quiLire la suite « Où nous mènent nos mots intérieurs ? »

Quand travailler dur ne suffit pas : le véritable principe créateur

« Rien n’est tel que le rêve pour engendrer l’avenir. Utopie aujourd’hui, chair et os demain » (Victor Hugo, Les Misérables) L’opiniâtreté de Winston Churchill ou de Charles de Gaulle est légendaire. Pour autant, qu’aurait été cette volonté sans une capacité à imaginer un meilleur avenir dans leur domaine ? Le Premier Ministre britannique et le futur chefLire la suite « Quand travailler dur ne suffit pas : le véritable principe créateur »

Quand l’imagination nous détruit : angoisses, inquiétudes et auto-sabotage

J’avais évoqué dans mon précédent article le rôle fondamental joué par notre imagination dans la construction de notre réalité. L’imagination est probablement l’un des moteurs les plus puissants dont dispose l’être humain pour forger le Monde, et son propre monde individuel. Mais ce qui devrait être un outil éminemment vertueux peut aussi constituer une terribleLire la suite « Quand l’imagination nous détruit : angoisses, inquiétudes et auto-sabotage »

C’est dans mon imagination que débute ma construction

Dans notre culture occidentale, l’imagination a longtemps été présentée comme préjudiciable à la démarche scientifique, une dérive de l’esprit qui s’opposerait à la logique et à la raison. Pascal en parle comme de « cette maîtresse d’erreur et de fausseté » que l’homme ne domine pas mais dont il est le jouet. L’imagination ne permet-elle pas deLire la suite « C’est dans mon imagination que débute ma construction »