Forrest Gump ou la stabilité dans le changement : se construire en cohérence avec nos aspirations profondes

Lorsque l’on évoque l’art de traverser la vie sans se laisser déboussoler par les changements autour de soi, je ne peux m’empêcher de penser au personnage de Forrest Gump incarné par Tom Hanks dans le film du même nom.

Le film retrace la vie d’un homme simple d’esprit qui traverse l’existence, ses turpitudes, les bons moments et les périodes difficiles, non seulement en conservant ses idéaux, mais en démontrant à ceux qui l’entourent que lui, le stupide, celui qui ne comprend rien au fonctionnement du monde, est en réalité celui qui en a la meilleure philosophie. Le monde se transforme autour de lui, les modes se succèdent aussi vite que les dirigeants accèdent au pouvoir puis disparaissent, ses proches passent par toutes sortes d’expériences qui les transforment radicalement, de révoltes en lassitudes, de certitudes en déceptions, de blessures en cicatrices, perdant leurs repères et leurs rêves.

Au milieu de cette effervescence et de ce vacarme qu’il semble survoler, Forrest conserve ses rêves et ses aspirations solidement ancrés. Il apparaît comme un havre de stabilité, suscitant étonnement, ironie, énervement ou admiration, mais au final agissant comme un aimant pour tous ceux qui le croise. Ceux-là même qui, nombreux à être épuisés par des changements incessants qu’ils ont plus subi que désiré, finissent par se tourner vers celui qui conserve sa stabilité dans le changement. Ils y trouveront leurs propres réponses et découvriront, chacun à leur manière, comment mettre leur vie en cohérence avec leurs aspirations profondes.

Bien sûr, Forrest Gump n’est qu’un personnage de cinéma, ce cinéma hollywoodien dont certains diront qu’il est parfois si idéaliste et rempli de bons sentiments. Mais les contes et les personnages imaginaires sont aussi parfois là pour nous faire réfléchir : oui nous vivons dans un monde en perpétuelle évolution, non seulement le Monde avec un grand « M », avec ses nouvelles technologies qui parfois nous dépassent et ses enjeux de sociétés qui peuvent nous faire craindre le pire pour l’avenir, mais aussi notre petit monde individuel, celui de nos projets personnels, de nos relations, de notre carrière ou de notre personnalité. Refuser ce changement n’a pas beaucoup de sens. S’en plaindre n’est pas plus utile. Identifier nos points de stabilité – ces aspirations, ces projets de vie qui constituent nos fondations – autour desquels nous allons pouvoir exercer le changement et l’accompagner pour en tirer parti: voilà comment il est possible de faire du changement un allié sur lequel s’appuyer pour construire solidement.

Preneur de vos commentaires !

Publié par Alain Orsot

Découvrir nos moteurs et comprendre nos freins pour se construire. Auteur de "Reprendre sa vie en main", "En finir avec la crainte de changer", "Les trois clés des bâtisseurs"

2 commentaires sur « Forrest Gump ou la stabilité dans le changement : se construire en cohérence avec nos aspirations profondes »

  1. Merci !
    J’avoue avoir un faible pour ce film que j’ai du voir 4 ou 5 fois 🙂 Très touchant et qui sait surtout nous rappeler notre besoin de nous recentrer sur ce qui compte vraiment dans nos vies…

    J'aime

Répondre à Alain Orsot Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :